lundi 27 juillet 2015

La Flûte enchantée de Mozart

Orchestre DBDD
Direction musicale : Alexandra Cravero
Mise en scène : Karine Laleu
Chef de chant : Mary Olivon
Avec : 
Clémentine Decouture (Première Dame, 1er garçon, Papagena)
Jean-Christophe Born (Tamino)
Reine Grâce Oth (Pamina)
Julia Knecht (Reine de la Nuit)
Marion L'Héritier (Deuxième Dame, 2ème garçon)
Christian Moungoungou (Papageno)
Dorothée Thivet (Troisième Dame, 3ème garçon) 
Kakha Shavidze (Sarastro)

-------------

Photos : A. Baudard













Note d'intention

La Flûte enchantée est un conte initiatique qui fait s’entrechoquer des forces contraires. Le jour et la nuit, la connaissance et l’ignorance, l’adulte et l’enfance, l’amour et la mort…
Bien au-delà d’une vision manichéenne et moralisatrice ou bien d’une apologie dogmatique, l’opéra nous présente des personnages particulièrement dessinés, mais aussi riches et complexes et nous fait voyager sur un nuancier d’ombre et de lumière.
C’est l’histoire d’un passage.
Celui de deux enfants vers l’âge adulte.
Celui de chacun d’entre-nous à un moment de notre vie. 
Celui que nous avons vécu lorsque nous avons choisi cette porte et, qu’en la franchissant, nous nous sommes affirmés dans ce que nous sommes tout en laissant une petite partie de nous, imperceptiblement, sur le seuil. 
Et qu’imperceptiblement, elle est morte.
Parce que chacun de nos choix est à la fois une clarté et un deuil, décider peut nous terrifier. Ce sont nos peurs qui jaillissent en Tamino, Pamina et Papageno et c’est avec eux que nous vibrons lorsqu’ils luttent pour les transcender et rejoindre leurs profonds désirs. Sur leur chemin, courage et terreur, joie, insouciance et éclats de rire.
Un prince, une princesse, des objets magiques, une reine, des épreuves, un roi, des portes secrètes, un serpent… Tous les ingrédients sont là… 
Chut ! Il était une fois…

Karine Laleu




Aucun commentaire:

Publier un commentaire