mardi 13 août 2013

Othello de Shakespeare



Mise en scène : Edith Garraud

Traduction : Yves Bonnefoy

Avec : 
Jérémi Bénoliel / Pascal Guignard (Roderigo)
Benoît Dugas (Cassio)
Vincent Gauthier (Le Sénateur Brabantio)
Karine Laleu (Desdémone)
Pauline Mandroux / Florence Tosi (Emilia)
Eliezer Mellul (Le Doge)
Alexandre Mousset (Iago)
Assane Timbo (Othello)

Lumières : Patrice Lecadre

Musique : Frédéric Ligier

Costumes : Catherine Lainard - Frédéric Morel

 



2008




Drame de la jalousie.

Le sujet est emprunté à une nouvelle italienne.
Othello, général maure au service de la République de Venise, a épousé secrètement Desdémone, fille du sénateur vénitien Brabantio. Le père, prévenu de ce mariage, accuse Othello d'avoir ensorcelé sa fille et le traduit devant le Doge de Venise. Mais celui-ci se justifie loyalement et se voit confier par le Doge une mission pacificatrice à Chypre contre les turcs.

Othello part pour Chypre, accompagné de sa jeune épouse, de son lieutenant Cassio , de son enseigne Iago 
et d'Emilia, sa femme, chargée de veiller sur Desdémone.

Iago nourrit une haine profonde à l'égard d'Othello qui lui a préféré Cassio comme lieutenant et qu'il soupçonne d'avoir obtenu les faveurs d ‘Emilia.

Ainsi se sert-il de Rodérigo, jeune et riche vénitien amoureux de Desdémone, pour tramer un complot visant à déconsidérer Cassio aux yeux d'Othello. Lors d'une fête célébrant le mariage d'Othello et le naufrage de la flotte turque, Rodérigo provoque Cassio, enivré par Iago, ils se battent. Cassio destitué de son grade par Othello demande, sur les conseils de Iago, à Desdémone d'intercéder en sa faveur.

L‘insistance naïve de Desdémone à vouloir servir Cassio, provoque la jalousie d'Othello, manipulé par Iago...

On connaît tous la trame de cette tragédie devenue légendaire au même titre qu'Hamlet ou Roméo et Juliette,grâce aux opéras de Rossini et de Verdi et aux films d'Orson Welles, de Laurence Olivier ou de Kenneth Branagh, mais la complexité du drame reste entière. " Je ne suis pas ce que je suis " dit Iago au premier acte. Chaque personnage pourrait reprendre cette réplique à son compte. 


Photo : Suspens photographie


Photos : Claire Besse




______________________


CONTACT


Aucun commentaire:

Publier un commentaire